Downton Abbey

slide_280220_2914721_free

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler tricot, mais source d’inspiration, et pas seulement pour le tricot.

Downton Abbey est une série créée en 2010 par Julian Fellowes. Si vous aviez aimé Gosford Park de Robert Altman, vous y retrouverez le même univers développé sur la durée.

L’histoire commence en 1912, dans l’Angleterre post Victorienne… Elle entrecroise la petite et la grande histoire, la première guerre mondiale, puis les années folles viennent changer le destin de la famille Crawley, et de leurs domestiques.

L’Angleterre des traditions immuables et sa société de classe hiérarchisée va imploser face à la modernité galopante du début du XXème siècle.   La place de la femme, son émancipation des carcans sociaux, mais aussi le déclin de cette société de classe sont au coeur des intrigues et la série.

J’aime cet univers, son esprit, l’idée d’un nouveau siècle qui sera traversé de changements majeurs, d’évolutions politiques et techniques pour le meilleur et le pire.  Le côté suranné de ce monde fait écho à notre début de siècle actuel, il souligne la modernité d’une époque révolue et le côté réactionnaire de celle dans laquelle nous vivons.  J’aime suivre ces personnages d’héritières en quête d’un bon mariage, mais surtout de l’amour qu’elles tentent de conjuguer avec le devoir et l’honneur (tant bien que mal).  J’aime ces domestiques traversés par des guerres internes entre volonté de modernité et d’émancipation et maintien des traditions qui, pensent-ils, les protègent.

J’aime par dessus tout l’attention porté aux détails de vêtements, les costumes sont tous incroyablement beaux.  Le travail des costumes est parfait dans cette série, a tel point que les comédiens se plaignent que leurs costumes sentent mauvais, en effet ces véritables pièces de musée ne peuvent être lavées au risque de les abîmer.

Et une mention spéciale pour l’actrice Maggie Smith dans le rôle de Violet Crawley, countess of Grantham, plus vraie que nature.  Elle distille à la fois la majestée, la rigueur et ce côté  follement exubérant et ouvert à toutes les vicissitures (tant qu’elles restent cachées).  Ses répliques lapidaires et ses airs exaspérés face aux envahisseurs venus du nouveau monde, sont à hurler de rire.  Ses tenues sont également parmi les plus belles et les plus travaillées de la série.

Vous l’aurez compris je ne saurais trop vous recommander cette série.  Downtown Abbey est mon univers rêvée : un monde qui s’écroule, mais où tout reste très codifié pour, au moins, conserver les apparences.

Je rêve d’une série de châles travaillés avec des motifs floraux, des oiseaux, des jours et des transparences délicates.  Du beige et des roses poudrés pour les jours de beaux temps et les promenades au parc. Des rouges grenats, verts émeraudes et violets profond pour le soir. Ainsi qu’un châle de deuil, sobre, noir et solennel orné d’un liseret d’or. Une collection Downton Abbey ? Ca vous dirait ?

 

14 Comments

  1. Quelle belle idée……je suis folle de cette série et rêve déjà de tous ces beaux projets de châles étoles et autres accessoires, mais à tricoter sans la télé car impossible de ne pas voir toutes ces belles images
    Concrétisez vite nos rêves.
    A bientôt, Simone

  2. Magnifique série dont tu parles très bien et dont je ne me lasserai jamais. Nos chers voisins et amis d’outre manche en sont fous et les tricoteuses anglaises font largement le tour de la question !!! jane austen knits, The Unoffical Downton Abbey Knits etc etc …
    tenterions nous l’ aventure ?
    oh ouiiii avec plaisir! avec des châles? perfect!!!
    Merci pour cette bonne idée à suivre de près…

  3. Moi aussi je suis love de cette série. Les décors comme les costumes sont très réussis. Les anglais excellent dans ce registre. Il existe un recueil de 27 modèles réalisés autour de cette série « The Unofficial Downton Abbey Knits ». Les projets ne sont pas tous portables mais cela reste intéressant.

  4. J’approuve ton idée, et j’ai hâte de voir le résultat !
    J’adore cette série, les costumes me donnent plein d’étoiles dans les yeux à chaque épisode !

  5. Quelle bonne idée ! je suis fan de la série « So British » à souhait, moi qui avait déjà vu (et beaucoup aimé) Gosford Park !
    Je rêve de shawl sur ce thème et surtout j’ai hâte de voir toute la créativité des tricoteuses expertes !

  6. « Des rouges grenats, verts émeraudes et violets profond pour le soir. »
    quel enchantement !

  7. J’adore cette série aussi.
    Comme il existe « the unofficial Harry Potter Knits » il me semble qu’il y en a un aussi pour Downtown Abbey…

  8. je suis dingue de cette série. Et j’adore tricoter des châles en dentelle devant les épisodes spécial Noel. Je me prends pour la douairière en tricotant dans le métro … alors j’ai hâte de voir où ton inspiration te mène !

  9. Moi aussi j’aime beaucoup cette série, son univers début de siècle. Connais-tu the Amy Lee show sur Etsy? Il y a toute une série de laines dont les coloris sont inspirés des personnages de Downton Abbey.
    Ton idée me plait beaucoup, les châles étant toujours un plaisir à tricoter. Mais pour coller à la série je pense qu’une paire de mitaines serait à envisager, la plupart des tenues de l’époque étaient accompagnées de longs gants en soie…
    Bonne création !

  10. j’adore cette série !
    même si je ne fais plus grand chose de mes dix doigts
    ces temps-ci, l’idée peut en séduire d’autres !

  11. Oui j’adore cette série. Et décrit comme tu le fais j’adore l’idée de ce châle.

  12. magnifique projet, !!!!!!!!!! Cette série est un ravissement. J’ai regardé les 3 saisons
    très rapidement. Je n’ai pu prendre mon temps . Tous les personnages sont si attachants, les costumes fabuleux, les décors si anglais et la classe, la grande classe de tous les personnages. Cet univers si british est si bousculé est fabuleusement reproduit. bonne soirée

Laisser un commentaire