;

     Formation en Ligne

J’ai conçu un programme de formation à distance concernant la culture de la persicaire à Indigo et son utilisation sous forme de compost Sukumo pour la teinture en cuves fermentées. Ce programme  est prévu sur 2 ans afin de vivre tout le cycle de la plante à la teinture. Il n’y a pas d’obligation de suivre les 2 années. 

 

INFORMATION :  pour l’année 2024 il n’y aura pas de formation. 

Mon atelier est en transition .

 

 

Apprenez à votre rythme, pratiquez chez vous, profitez d’un accompagnement personnalisé

   Cycle 1 : Culture de la persicaire

Vous recevez

  • Un cahier de culture (type agenda) qui vous permettra de prendre vos notes et de suivre votre culture.
  • Un email par mois qui vous donne des directions pour votre culture, vous explique comment faire en détail avec des astuces et conseils à suivre.
  • Un RDV Mensuel de groupe de 3H debriefing en visio en direct afin de suivre l’avancée de chacun et de partager ses retours d’expérience.
  • Je vous envoie des graines de mes plantes sélectionnées pour amorcer votre culture.
  • A la fin de l’année si vous souhaitez m’envoyer vos feuilles séchées, elles seront compostées par mes soins et vous recevrez du Sukumo au prorata de votre participation en feuilles séchées (exemple pour  1 kg de feuilles séchées, vous aurez au final 500g de Sukumo).
  • Un RDV à mon atelier en groupe pendant l’automne.
;

Durée

8 mois de Mars à Octobre

2024 Atelier en transition

Programme  par saison

PRINTEMPS

De Mars à Mai vous semez les graines, puis les repiquer en pleine terre.   Vous recevrez les graines de persicaire et toutes les informations pour  effectuer vos semis.  Nous étudierons le meilleur endroit pour planter et préparer la terre afin de recevoir les plants.

ETE

De Juin à Août , c’est la saison de la récolte, il faudra prendre soin des plantes, et puis effectuer plusieurs récoltes pendant la saison d’été.  Je vous montrerai différentes techniques pour utiliser ces plantes fraîches afin de créer de belles impressions de feuilles et pour teindre en teinture directe de superbes turquoises.  Vous pourrez aussi faire sécher les feuilles afin de les stocker et les conserver.

AUTOMNE

Une fois les récoltes terminées, vous pourrez soit conserver vos feuilles, soit me les envoyer afin que je les composte avec ma propre récolte.  Je vous donnerai toutes les informations sur ce compostage  particulier et vous serez invité à venir participer à l’atelier si vous le souhaitez.  Au mois d’Octobre les fleurs puis les graines doivent être récoltées afin d’être semées l’année suivante.

Cultivez chez vous avec l’aide d’un groupe

Semez, plantez, récoltez

Mutualisez votre récolte pour obtenir du compost « sukumo »

Temoignage

Merci pour pour ton accompagnement bienveillant et inspirant dans cette formation.

J’ai aimé faire ce travail en groupe, le partage d’expériences et d’énergies aussi. J’ai toujours eu un problème à inscrire dans le temps ma vie, mon travail. Pour ça aussi cette formation a porté des fruits. Voir venir sur le long terme, faire l’expérience des intensités du moment, du travail qui presse, ou du la patience, de la nécessité de recommencer, faire confiance.

Merci de nous rappeler aussi que nous font partie d’un grand ensemble, que nous ne décidons pas seuls, qu’il faut tenir compte d’influence des astres et bien d’autres facteurs. De notre vécu intérieur aussi, des intentions cachées, inconnues …. Il n’y a pas que notre volonté qui dirige.

Le cahier m’a été très utile. Déjà je le trouve beau, la fluidité du dessin, ce bleu intense. C’était bien de l’ouvrir, de sentir que là on prends ce temps pour soi et pour ses plantes. Il m’a ramené vers moi, il m’a éloigné un peu de cette manie de productivisme qu’on peu facilement développer quand on a un but à atteindre. J’avais un peu oublié aussi à quel point la musique me nourrie.

Claudia G

Renseignements & inscriptions cycle 1 "culture de la persicaire"

Pour tout renseignements ou afin de vous inscrire directement auprès de moi et de régler par virement bancaire de Mars à Octobre 2024, veuillez-utiliser le formulaire ci contre.

11 + 12 =

 Cycle 2 : teinture en cuves fermentées

Vous recevez

  • Un cahier de suivi de cuve (type agenda) qui vous permettra de prendre vos notes et de suivre  l’évolution de votre cuve.

  • Un email par mois qui vous donne des informations sur le matériel, vous explique comment faire en détail avec des astuces et conseils à suivre.

  • Un RDV Mensuel de groupe de 3H debriefing en visio.

  • Je peux vous envoyer le matériel qui vous manque dans la limite de mes propre stocks, ou vous aider à trouver notamment le compost de plantes.

  • Des conseils personnalisés et un suivi de votre cuve par mes soins peuvent être rajoutés en option.

  • Entretenir une cuve d’indigo fermentée nécessite un travail quasiment quotidien de quelques minutes.

;

Durée

8 mois de Mars à Octobre

2024 Atelier en transition

 

 

Programme  par saison

PRINTEMPS

Préparation du matériel, de l’espace de teinture, faire les bons choix, comprendre la teinture à l’indigo.

Préparer la lessive de cendre et préparer le montage de la cuve.

Suivi de cuves, entretien, comment teindre avec et les conserver au cours de l’année

ETE

Pendant les mois d’été, c’est le moment pour teindre en volume, expérimenter et travailler avec sa cuve afin de découvrir l’intensité des bleus qu’elle peut donner.

Nourrir la cuve et parfois la recharger en pigment ou en eau peut être nécessaire.

Vous partagerez en groupe vos expériences et vos découvertes, vos réalisation aussi.

AUTOMNE

A l’automne, les cuves peuvent encore teindre si on leur accorde des temps de repos, elle permettent d’obtenir des bleus clairs magnifiques et puis à un moment on décide de les arrêter.

Que faire du contenu de votre cuve en fin de saison?  Vous saurez tout sur la fin de ce cycle.

Cultivez chez vous avec l’aide d’un groupe

Apprenez à teindre avec des cuves fermentées

Partagez votre expérience

Renseignements & inscriptions cycle 2 "cuves fermentées"

Cette formation s’adresse aux personnes ayant déjà une expérience avec la teinture à l’indigo. Merci de me contacter avant votre inscription pour m’indiquer quelle est votre pratique avec l’indigo.

Pour tout renseignements ou afin de vous inscrire directement auprès de moi et de régler par virement bancaire de Mars à Octobre 2024, veuillez-utiliser le formulaire ci contre.

2 + 14 =

Un programme innovant de formation

Programme Culture de la persicaire & Cuves fermentées

  Issu de ma propre expérience, j’ai conçu un programme de formation à distance concernant la culture de la persicaire à Indigo et son utilisation sous forme de compost Sukumo pour la teinture en cuves fermentées. Ce programme  est prévu sur 2 ans afin de vivre tout le cycle de la plante à la teinture.  La première année est axée sur la culture de la persicaire à indigo et la seconde sur la teinture en cuve fermentée avec la matière produite pendant la première année.  Les deux années étant indépendantes, vous pouvez aussi suivre les deux cycles en parallèle la même année.

Ce programme de formation expérimental est proposé à partir de 2023.

L’engagement sera de  Mars à Octobre sur une période de 8 mois, la formation se déroule à distance, en ligne avec des RDV mensuels  (3H) pour faire le point sur votre projet de culture, s’entre aider et profiter des retours du groupe.   

Ce programme est pour vous si vous avez déjà une approche de l’indigo et que vous souhaitez approfondir vos connaissances dans ce domaine.  Travailler en 100% naturel .  Teindre avec un indigo unique que vous aurez produit. Ce programme n’est pas limité à la France, vous pouvez cultiver la persicaire dans de nombreux pays si le climat est doux (la persicaire est sensible au gel principalement) il faudra peut-être adapter le calendrier à votre lieu de vie.

Plus d’informations sur le programme, voir ci dessus.

Pourquoi choisir l'enseignement à distance

J’ai beaucoup questionné ces nouvelles pratiques d’enseignement à distance.  Pour moi rien le vaut la rencontre réelle et la présence à l’atelier afin de voir, sentir, comprendre l’ensemble de mon travail.

Cependant, je me demandais aussi comment transmettre des techniques qui nécessitent un engagement sur la durée, chacun à son rythme, selon ses projets et ses attentes. 

Il m’a semblé que choisir cette formule pour la culture et la plante et les cuves fermentées avait tout son sens, car vous serez en position d’autonomie dans votre travail et dans votre apprentissage.  Tout en profitant de l’aide d’un groupe et d’un accompagnement personnalisé, vous pourrez aussi pratiquer à votre manière et à vote rythme.  Ma demande est que vous soyez présent aux RDV de débriefing en ligne, car ils ne seront pas enregistrés.

J’espère pouvoir organiser un temps de rencontre à l’atelier au cours de l’année pour ceux qui le souhaiteront.

Enfin mon envie est de pouvoir diffuser largement  la culture de la persicaire et l’usage de la plante sous forme de compost, car elle me semble la plus adaptée à l’échelle artisanale individuelle.

Pour toute question préalable à votre inscription, contactez-moi.

Caroline Cochet

Caroline Cochet

Teinturière / formatrice

« Plus de 10 ans d’expériences en teinture naturelle et maintenant plusieurs années à expérimenter avec la persicaire à Indigo, ma plante soeur.  J’aimerai vous faire découvrir toute la beauté de cette plante discrète, résiliente, sans prétention et pourtant pleine de  qualités et de mystère, puisqu’au bout du compte elle donne des bleus exceptionnels.

Ma méthode est celle du compostage, une méthode traditionnelle, simple et accessible si on arrive à certain volume de culture.  Je vous guiderai à travers toutes les étapes et nous mutualiserons nos forces pour  mener à bien le processus de culture et de fermentation de la plante afin d’obtenir un substrat de teinture 100% naturel et unique. »

%

Partage

%

PLANTES

%

Naturel

Un métier, une passion

ma rencontre avec

L’indigo

Ma rencontre avec l’indigo

Je cultive la Persicaire à Indigo depuis 2019, suite à une rencontre exceptionnelle avec un passionné de textile qui a mis à ma disposition son savoir faire de cultivateur et un peu de terre dans les landes girondines.  Nous avons commencé avec une parcelle expérimentale à petite échelle qui m’a permis de sélectionner mes plantes (issues de graines japonaises). Je remercie d’ailleurs mon amie Miwa Saito qui m’a fourni les graines de départ et qui m’a donné envie d’essayer ce processus. Chaque année on répète un cycle de culture, 2 mois de fermentation et  puis l’année d’après un cycle de teinture à partir du compost dit « Sukumo ». 

Cette culture nécessite de la main d’oeuvre et je réalise la plupart des travaux à la main afin de rester au contact de la plante et de ne pas trop mécaniser.  Si vous souhaitez m’aider que ce soit au cours du cycle de culture, pendant la récolte, ou même afin de réaliser le compost à l’automne, contactez-moi. 

Une histoire d’amour

J’ai découvert en cultivant cette plante à quel point nous avons besoin de vivre au fil des saisons, de nous relier à la nature afin d’en ressentir la force et de comprendre le vivant pour travailler en harmonie avec les éléments. Mon approche de la culture de la persicaire comme de la teinture sont  empiriques, holistiques et même si un cadre scientifique vient étayer ma pratique, je me fie beaucoup à l’instinct et au ressenti.   C’est de cette manière là que je souhaite partager mon savoir faire, vous inviter à entrer dans la profondeur et à cultiver la patience plutôt que le désir du résultat immédiat.

J’ai obtenu des bleus magnifiques dans ces cuves fermentées.  Je travaille à cultiver, consommer, vivre avec cette plante tout au long de l’année afin d’obtenir l’année suivante de quoi créer une couleur sans cesse renouvelée, vivante, issue d’un terroir local.

Un rêve bleu

J’avais vu des tissu teint au Japon avec le sukumo et ce bleu très sombre et malgré tout lumineux est celui que je recherche dans  ma pratique de teinture.  En cultivant la persicaire, j’ai obtenu ces bleus particulièrement beaux et singuliers.  Des bleus qui parlent à l’âme, qui l’apaisent et la nourrissent.  Un ami énergéticien, m’a dit qu’il ressentait une vibration particulière dans les bleus que j’ai produits à partir des plantes que j’ai cultivées.  Je le perçois aussi et je souhaite transmettre ce savoir faire.  Ces cuves sont étonnantes, elles ont une vie propre liée aussi aux propriétés du vivant et au lien qu’on peut établir avec elles du fait de la culture de la plante en amont.

Je sais que le sukumo est un produit « de luxe » qui ne peut pas être produit facilement ni rapidement.  Mais c’est aussi une source d’autonomie, qui me permet d’être intépendante de toute source d’approvisionnement en indigo tropical et d’utiliser la majeure partie de la plante pour teindre, sans passer par le procédé long et énergivore de l’extraction.