Chacun son interprétation

P1100061

Si vous êtes abonnés à la Newsletter de l’atelier, vous le savez déjà, mais pour tous les autres je vous informe d’un code promo disponible sur Ravelry.

Jusqu’au 30 Avril 2013                         tous mes modèles sont à -15%             avec le code : Atelier                               à ajouter avant de payer sur Ravelry

Pour moi voir fleurir des Ceramic Flowers un peu partout l’année dernière a été une immense joie.  Voir le modèle se décliner dans différentes laines, dans différentes versions au gré de vos adaptations, de vos envies, de vos goût, cela m’a fait instantanément oublié le temps passé à le mettre au point et surtout à l’écrire.

Les explications, c’est pour moi une torture sans cesse renouvelée.  Parce que je suis loin d’être logique, parce que je suis loin d’être claire et concise. Parce que j’aime l’idée de donner des pistes et la liberté d’adapter plutôt que d’imposer mon mondèle.  Tout ceci complique les choses et puis il faut l’écrire en anglais (ça c’est facile) et en français (là est le plus gros du travail, car le français est tout sauf une langue simple et directe).

Avec le Ceramic Flower j’avais senti un frémissement à la fois de mon côté en tant que créatrice et puis dans les retours de tous ceux qui l’ont tricoté, j’ai bien vu  que ce col avait un petit truc en plus.  Beau, mais pas trop compliqué, pas lassant, ni épuisant, on a toujours envie d’en tricoter un nouveau. C’est pour moi le signe d’un bon modèle !

Le French Cancan a révélé cette même tendance, mais de manière encore plus puissante.  En un peu plus d’un mois déjà 50 projets sur Ravelry et de nouveaux s’ajoutent chaque jour. Ils sont tous superbes, uniques, étonnants.  J’en lis tous les commentaires, je regarde toutes les photos, je me dis que ce que je fais a touché tous ces gens et les inspire pour créer à leur tour… Là encore si la création a été simple, car l’idée trainait depuis un moment dans un coin de ma tête, les questions liées à la rédaction m’ont épuisée. A tel point qu’à chaque fois je promet que c’est le dernier, plus jamais je n’écrirai de modèles.

Et puis ensuite, devant l’enthousiasme et les retours si positifs, je cède.  J’ai encore plein d’idées, plein d’envies qui attendent leur tour, certaines sont déjà sur mes aiguilles.   Créer c’est avant tout persévérer ! Et grâce à vous qui me lisez, qui me soutenez, mon envie se renouvelle sans cesse.  Je retravaille donc sur mon projet d’écharpe à franges que je vous avait présenté ici.

4 Comments

  1. Bonjour j’ai tricoté aussi le french cancan que je trouve très beau, merci de cette création. C’était un cadeau alors je m’en referais un…
    Passez une bonne journée

  2. je t’encourage vivement à continuer, même si c’est difficile, tes modèles sont superbes! je sais ce que c’est que que d’essayer d’écrire des choses claires et compréhensible pour tout le monde (mon boulot m’y oblige). Même écrire des notes lorsque je réalise un modèle déjà écrit et que je dois modifier, ce n’est pas simple…

  3. franchement, je suis d’accord, je trouve ça aussi complètement épuisant, « vidant » d’écrire des modèles… alors que les créer est si naturel !

Laisser un commentaire