Japon 2019

DSC09912

Il y a cinq ans, j’ai vécu un stage aussi intense qu’initiatique à Fujino chez Bryan Whitehead.  Cette année j’ai souhaité partager cette expérience avec un groupe de  six françaises qui  m’ont fait confiance pour venir à l’autre bout du monde découvrir l’indigo.  Retourner des années après sur un lieu aussi marquant que celui là n’est pas facile.  D’autant que je n’étais plus là pour découvrir moi même, mais pour faire partager ces découvertes à d’autres…

DSC09901

DSC09910

La grue bleue sur fond de chanvre nous a suivi partout… devant la maison, à table et même pendant notre temps de travail elle a veillé sur nous.

DSC09911

DSC09941

DSC09918

La maison de Bryan est une ferme en bois vieille d’une centaine d’années.  Elle est immense, pleine d’objets et de charme.

DSC09892

Les repas pris en commun étaient des moments de partage et de joie. La beauté et le goût délicats des mets proposés par Hiro ont ravi nos papilles et réconforté nos corps.

Le plus clair de notre temps était passé à travailler, préparer, coudre, ligaturer et puis teindre…

DSC09913Préparations de plissages sur cordes, un travail de longue haleine pour un résultat bien contrasté sur un fond très blanc.

DSC00205

IMG_2507

DSC09902Coudre et plier avec application c’est la base de tout travail de shibori.

DSC09920Teindre…

IMG_2552

Et enfin rincer…

DSC09925

… la révélation !

IMG_2524

Notre grande occupation fût aussi de préparer et de teindre une dizaine de katazomes.

DSC09947

DSC00203

Nous avons même expérimenté l’application directe de pâte de garance (rouge) sur le bleu et le blanc.

DSC09939

Le moment tant attendu de la visite chez Noguchi San  m’a permis de retrouver intact ce lieu de travail si spécial.

DSC09978Les cuves d’indigo enterrées dans le sol en terre battue.

DSC09958L’application de la pâte de réserve dans cet atelier aux poutres aussi basses que dangereuses.

DSC09959La pâte est colorée en rouge pour qu’on la voit bien, mais les parties du tissu réservées resteront blanches.

DSC09962

DSC09970Après sa démonstration, c’est à nous de jouer.

DSC09972Là bas nous avons fait l’expérience de teindre un grand métrage en gris (suie) et résiste qui est restée blanche.  Normalement l’application de la suie permet d’obtenir un bleu plus foncé, mais le temps nous a manqué pour teindre cette grande pièce dans l’indigo.

DSC09975L’application de la suie liée au lait de soja se fait à grand coups de pinceau.

DSC09977Résultat du gris avec un fond blanc protégé par la réserve.

IMG_2586

Le résultat de cette semaine de production de katazomes en pile avec quelques shiboris au milieu.

IMG_2612Le stage était intensif, comme d’habitude il reste quelque regrets, mais surtout la satisfaction d’avoir fait découvrir ce lieu unique à un petit groupe aussi enthousiaste que persévérant.

IMG_2596

J’ai beaucoup apprécié l’esprit de notre groupe, l’entre-aide, la camaraderie et les moments de partage que nous avons eut.  Il est presque impossible de décrire l’expérience du stage, tant ce moment est intense et riche.

IMG_2638Merci aussi à Lisa pour sa présence et sa compréhension de toutes les langues du stage, retrouvez ses photos sur son compte Instagram.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *